Accueil   Reportages  Vidéos    Thèmes    Associations    Services   Historique    Archives   Voyages   Contact        

Ville
de Bollène
Paul Chalgot-Mathis traque le quotidien dans les astres
 
La tête dans les étoiles, il extrapole à partir
de sa passion immodérée pour l’écriture et les signes  
Vendredi
17 Octobre 2014

Episodes précédents
  

   


Mars et légende

Axée sur le quotidien, l’exposition du Photo-club Bollénois dérape déjà bien au-delà du carcan « auto-boulot-dodo » (voir page). A lui tout seul, au-delà de trois clichés curieusement passe-partout (dont le toilettage d’un caniche), un des exposants est aussi peintre et, en fait de quotidienneté, va plus loin en explorant notamment le zodiaque : « L’astrologie peut aussi faire partie des préoccupations journalières », ironise-t-il.

Tout le 1er étage est donc consacré à Paul Chalgot-Mathis qui expose une quarantaine de tableaux sibyllins mais captivants. L’attrait du mystère est lié à la maîtrise d’une technique mixte (huile et collages) qui sied particulièrement au sujet. « Je suis passionné par l’écriture et les signes, d’où qu’ils viennent », explique l’artiste. A mi-chemin entre figuratif et abstrait, son œuvre se traduit donc par une corolle de hiéroglyphes, pictogrammes et stigmates en tous genres.    

Mars et sa légende

Une série de douze rassemble les signes du zodiaque. Non sans humour, un sujet détourné prend un autre sens. Arrosé de pétrole puis enflammé, un tableau aux effets aléatoires s’est mis à ressembler aux fortifications de Vauban, vues du ciel. 

Des runes, découvertes sur une stèle antique en Suède, deviennent un feuillage tremblotant sur des ruines. Un titre journalistique, rendu illisible par un bug informatique, n’en préserve pas moins un graphisme esthétique.

Plus drôle encore, le peintre nous dévoile ces arcanes cosmiques : « La Planète Mars et ses supposés canaux, dus à d’intelligents petits hommes verts, ne résultent que de l’optique défaillante des astronomes, dont j’ai repris les erreurs à mon compte dans mes tableaux. »

Paul Chalgot-Mathis est originaire de Metz, où il expose toujours. Il a enseigné aux Beaux-arts de Grenoble. Il est établi à Suze-la-Rousse depuis dix ans et est venu à la photo en ralliant le Photo-club bollénois qui a bien voulu lui offrir l’occasion de montrer sa peinture. Comme il a bien fait ! Jugez-en plutôt vous-même par une visite.

Exposition a l’espace Ripert (1er étage) jusqu’au 21 novembre. Entrée libre.
  

   
Gémeaux                                                  Bélier                                             Serpentine
  
 
Noces blanches                                          Ailleurs l'herbe est plus verte
  

Une main sur l'épaule... Le gage d'une amitié naissante...
Bienvenue au nouveau Bollénois d'adoption !

Haut de page