Accueil   Reportages   Vidéos   Thèmes    Associations    Services   Historique      Archives     Voyages     Contact       

Ville de Mondragon - Mars 2020
L’éclat fédérateur de Carnaval reste au beau fixe !
    Carnaval 2019                 Carmentran 2020

  


Vidéo = 17' 05 " (cliquer dessus)

Carnaval est d’autant plus attendu qu’il résulte d’un partenariat local éloquent. A la barre, le Sou des écoles laïques de Mondragon y met toute son ardeur qui enrôle le Club des Ados, l’école Jean-Moulin, l’école intercommunale de musique, la municipalité et, surtout, la Compagnie Vendaqui et ses ménestrels hors pair, enfarinés et vêtus d’un blanc éclatant, et couronnés de verdure comme Bacchus. 

Ils sont l’armature des réjouissances païennes et, de bout en bout, escortent le charivari : irruption en fanfare, défilé en ville, musiques et chants traditionnels, jugement de l’immonde Carmentran, confectionné par les jeunes gens. 

Seul bémol : un Mistral violent obligeant sa crémation à l’écart de la foule, maintenue à distance. Claquant dans le vent, des capes multicolores étaient celles du Sou, entièrement déguisé en héros. D’une confondante bonhomie, ces jeux carnavalesques empoignent notre totale adhésion !   J. P.

  


Stand maquillage des enfants.
    

  


Le Sou des écoles laïques, organisateur atypique.

Sabine, héroïne glamour !
       

  


L'Esplanade du Levant fait le plein.
       

  


Micheline et Marlène (à droite) sont de la fête.
   

  

Ouverture de Carnaval

  


Vendaqui débarque sous une pluie de confettis. 
   

Ces étranges ménestrels sont l'éternelle jeunesse du village.
Leur blancheur immaculée illumine Carnaval.
    

Cette mythologie se coiffe de vigne comme Bacchus.
     

  


Valentin Conte dirige les musiciens.  
          

Danses et chants sont issus du folklore provençal.
          

  

La Compagnie Vendaqui est l'armature de Carnaval.

       

Le tour de ville

Un parcours sinueux par les ruelles du centre ancien

Par Sainte Trophime, prions pour Carmentran !

       


Farandole dans la rue Jean-Jaurès
         

  


Animation place de la Paix devant les Pénitents.
             

  


Charivari devant l'Hôtel de Suze
 

  


Patrice Conte, reporter occasionnel
          

  

                 
Vers le jugement de Carmentran

L'immonde créature n'en mène pas large... Est-il coupable de répandre le Coronavirus ?
Nenni ! Ce n'est qu'un bouc émissaire, moche mais sympa !
           

  


On s'approche du tribunal...
           

  


Le réquisitoire est lu par les enfants, puis confirmé en provençal par la greffière.

  


Vendaqui ponctue chaque méfait par des cris et rythmes réprobateurs
        
          
La crémation de Carmentran

  


La population est maintenue à distance des flammes à cause du vent.

  


Un épilogue un peu tristounet... Sécurité oblige !
         

  


On n'a plus qu'à danser autour des cendres !
       

Carnaval s'en tire quand même avec panache !
       

  


Un goûter est traditionnellement offert aux enfants.

  


A l'an prochain !
    

    

A voir : la vidéo (cliquer dessus), un condensé qui dure un quart d'heure...
Ne serait-ce que pour honorer l'énorme travail qu'exige un montage aussi élaboré !
Une suggestion au Sou des écoles : pourquoi pas une projection lors de l'assemblée générale ?

Haut de page