Accueil  Reportages  Vidéos   Thèmes    Associations    Services   Historique    Archives   Voyages    Contact      

Ville
de Bollène

 Le grand retour de l’Atelier théâtre avec « L’Avare » de Molière
Trois représentations sont d'ores et déjà programmées

Mai
2019

      Episodes précédents théâtre    

    

Répétition dirigée par Sarah Nedjoum (à gauche)
   

Rappelons que l’ATB (Atelier Théâtre de Bollène) existe depuis plus de trente ans. Il réunit des amateurs passionnés autour d’un metteur en scène professionnel et, chaque saison, monte une pièce, jouée si possible plusieurs fois dans la saison à Bollène et ses environs.

L’objectif : une action culturelle de qualité. Un choix de spectacles engagés fait souvent écho aux sujets de société. Durant ces dernières années, ont été joués : Roberto Zucco (Bernard-Marie Koltès), La résistible ascension d’Arturo Ui (Bertolt Brecht), Le Révizor (Nicolaï Gogol), Le suicidé (Nicolaï Erdmann), Le cabaret politique (Hanokh Levin), Les femmes de Troie (Hanokh Levin).

Aujourd’hui dirigé par la comédienne professionnelle Sarah Nedjoum (qui succède à Frédéric Richaud), l’ATB prépare un grand classique, « L’avare » de Molière. Trois représentations sont d’ors et déjà programmées.

La première est prévue dans le cadre du 4ème festival de théâtre amateur « Print-en-Scène », samedi 11 mai à 20h30 à la salle des fêtes de Ménerbes.

La seconde sera jouée mardi 14 mai à 20h30, lors des rencontres artistiques du Château de Fargues au Pontet.

La troisième retrouvera l’assistance fidèle de Bollène et de ses environs, samedi 8 juin à 20h30 à la salle Georges Brassens.

Un cordial appel est lancé par la troupe qui invite le public à se réserver à l’un de ces trois spectacles. Car, en fonction d’une trésorerie insuffisante et donc d’un financement participatif récemment ouvert à tous, l’Atelier théâtre de Bollène a besoin d’aide. A la demande, il peut aussi assurer d’autres représentations. Contact : 06.56.80.90.    J. P.

    


La troupe bollénoise jouera le samedi 8 juin à 20h30, salle Brassens, à Bollène.

Haut de page

 

.

J. P.